Qualité et sécurité des soins

 Démarche qualité et de sécurité des soins

Aujourd’hui, l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins constitue la priorité de la Clinique du Souffle Le Pontet. La Clinique s’est engagée vis à vis de la Haute Autorité de Santé (HAS) dans la démarche de Certification. En février 2018, La Clinique du Souffle Le Pontet a été certifié en V2014 par la HAS (niveau B  – rapport de certification) et prépare actuellement la procédure de certification V2014. La démarche de certification est une démarche inscrite dans le long terme à laquelle adhère le Centre Médical. Elle s’articule autour de trois grands axes :

  • L’appréciation du service médical rendu aux patients et leur prise en charge
  • Le renforcement de l’évaluation de la qualité du management
  • La gestion des risques.

Aussi, chaque année la Clinique du Souffle Le Pontet participe aux campagnes de recueil des indicateurs de qualité et de sécurité des soins, organisées par la Haute Autorité de Santé (HAS) :

  • des thèmes IQSS (Indicateurs de la Qualité et de la Sécurité des Soins)
  • du thème IAS (Infections Associées aux Soins).

Ces indicateurs permettent d’attribuer une note aux établissements de santé français et sont portés à connaissance du public.

Unité Le Modern

Données 2016

Résultat

Classe de l’établissement

Évolution

N–1

Atteinte par l’établissement

de l’objectif

1. ICALIN.2 Indice composite des activités de lutte contre les infections nosocomiales.

72.5%

A

Non comparable (recueil tous les 2 ans)

Oui

2. ICSHA.2 Indicateur de consommation des solutions hydroalcooliques.

31%

D

æ

Non

3. ICATB.2 Indice composite du bon usage des antibiotiques.

75%

B

æ

Oui

4. ICA-BMR Indicateur Composite de maitrise de la diffusion des Bactéries Multi-Résistantes.

92%

A

æ

Oui

DONNES 2018

RESULTATS

Projet de soins, projets de vie SSR

76%

Critère 1 : examen médical d’entrée renseigné

75%

Critère 2 : évaluation de l’autonomie renseignée

100%

Critère 3 : Evaluation sociale renseignée

90%

Critère 4 : Evaluation psychologique renseignée

99%

Critère 5 : Projet de soin renseigné et actualisé

68%

Critère 6 : Au moins une réunion pluridisciplinaire tracée

64%

Critère 7 : Projet de vie renseigné

53%

Critère 8 : Participation et accord du patient à son projet de vie

52%

Document de sortie SSR

74%

Dépistage des troubles nutritionnels

81%

Unité Clair Soleil

Données 2016

Résultat

Classe de l’établissement

Évolution

N–1

Atteinte par l’établissement

de l’objectif

1. ICALIN.2 Indice composite des activités de lutte contre les infections nosocomiales.

72,5%

A

Non comparable (recueil tous les 2 ans)

Oui

2. ICSHA.2 Indicateur de consommation des solutions hydroalcooliques.

31,3%

D

æ

Non

3. ICATB.2 Indice composite du bon usage des antibiotiques.

75%

B

ä

Oui

4. ICA-BMR Indicateur Composite de maitrise de la diffusion des Bactéries Multi-Résistantes.

92%

A

æ

Oui

DONNEES 2018

RESULTATS

Projet de soins, projets de vie SSR

78%

Critère 1 : examen médical d’entrée renseigné

79%

Critère 2 : évaluation de l’autonomie renseignée

99%

Critère 3 : Evaluation sociale renseignée

61%

Critère 4 : Evaluation psychologique renseignée

96%

Critère 5 : Projet de soin renseigné et actualisé

68%

Critère 6 : Au moins une réunion pluridisciplinaire tracée

71%

Critère 7 : Projet de vie renseigné

78%

Critère 8 : Participation et accord du patient à son projet de vie

79%

Document de sortie SSR

79%

Dépistage des troubles nutritionnels

78%

L’impulsion et la surveillance de l’ensemble de cette démarche s’appuie sur des instances composées par des professionnels compétents en leur domaine. Nous vous les présentons chacune par la suite :

COmité de PILotage (COPIL)

C’est l’instance au cœur de la démarche qualité et de la sécurité des soins. Elle fait vivre cette dernière. Elle est chargée :

  • de piloter la procédure de certification,
  • de définir des axes de travail,
  • d’établir des actions de formation de l’ensemble des professionnels dans le domaine de qualité et de la sécurité des soins,
  • de valider certaines procédures de fonctionnement,
  • d’organiser des évaluations sur les différents secteurs d’activité de l’établissement,
  • de définir un suivi d’action pour pouvoir s’améliorer continuellement,
  • d’initier des projets, des groupes de travail en rapport avec la qualité et la sécurité des soins,
  • d’établir une surveillance sur les résultats des IQSS.

Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN)

Nous mettons tout en œuvre pour limiter au maximum la survenue d’infections au sein de notre établissement. C’est pourquoi un comité appelé Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN), composé de différents professionnels de l’établissement, a pour mission de définir une politique de maîtrise des infections. Il veille à ce que les recommandations actuellement en vigueur en matière d’hygiène et de prévention de des infections soient appliquées. L’établissement, par l’intermédiaire du CLIN, organise la lutte contre les Infections Nosocomiales (IN) :

  • En élaborant, en évaluant et en améliorant les protocoles d’hygiène à appliquer dans les services,
  • En formant le personnel soignant à ces protocoles, à la prévention des IN,
  • En mettant à disposition des différents services les moyens nécessaires à la prévention des IN : matériel de protection (gants, surblouses, masques,…), matériel à usage unique, solutions hydro alcooliques, communication des informations relatives à la lutte contre les IN,
  • En informant les patients porteurs d’une infection, et leur entourage, des précautions à prendre pour éviter la transmission de cette infection aux autres patients, à leurs proches, et au personnel.

Comité de LUtte contre la Douleur (CLUD)

Dans notre établissement, les équipes soignantes s’engagent à prendre en charge votre douleur et à vous donner toutes les informations utiles. Traiter votre douleur est possible si vous en parlez. Nous mettrons en œuvre tous les moyens à notre disposition pour la soulager, même si nous ne pouvons garantir l’absence totale de douleur. Le CLUD s’occupe d’élaborer la politique de prise en charge de traitement de votre douleur. Il a aussi la responsabilité de :

  • animer la réflexion en faveur d’une meilleure prise en charge de la douleur en fonction des pathologies traitées par l’établissement.
  • coordonner au niveau de l’ensemble des services de l’établissement toute action visant à mieux organiser la prise en charge de la douleur, quel qu’en soit le type, aiguë, chronique ou maligne, quelle qu’en soit son origine et son contexte (âges extrêmes de la vie, handicap, phase terminale de la vie, douleurs provoquées par les gestes invasifs…),
  • aider au développement de la formation continue des personnels médicaux et paramédicaux de l’établissement,
  • proposer toute recommandation sur les acquisitions d’équipements ou de matériels susceptibles d’avoir une répercussion sur la prévention et la prise en charge des douleurs.

Commission Des Usagers (CDU)

En application du décret n° 2005-213 du 2 mars 2005, modifié par l’article 183 de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé, la Commission Des Usagers est instituée à la Clinique Du Souffle Le Pontet. La Commission Des Usagers est composée de représentants des usagers, du responsable qualité, de médecins et de soignants dont les médiateurs médicaux et non médicaux. Elle a pour mission de veiller au respect des droits des usagers et de contribuer à l’amélioration de la qualité de la prise en charge. Elle contribue par ses avis et propositions à l’amélioration de la politique d’accueil et de prise en charge des personnes malades et de leurs proches. Elle est composée comme suit :

Qualité

Fonctions spécifiques éventuelles exercées au   sein de la CDU

Collège des membres titulaires

Directeur Général

Représentant Direction

Directeur Ad joint

Représentant Direction

Union des familles Laïques de l’Ain (Association)

Président

Représentant des usagers- titulaire

UFC que choisir

Représentante des usagers- titulaire

UFC que choisir

Représentant des usagers – suppléant

Médecin

Médiateur médical

 Infirmière responsable d’unité de soins (Modern)

Médiateur non médical

Collège des membres Suppléants et autres membres

Médecin

Médiateur médical suppléant

Infirmière responsable d’unité de soins

(Clair Soleil)

Médiateur non médical suppléant

Psychologue

Représentant service de soins

Infirmière

Représentant service de soins

Aide-soignante

Représentant service de soins

Responsable qualité

Représentant qualité

Son rôle est de faciliter les démarches des usagers et de veiller à ce qu’ils puissent, le cas échéant, exprimer leurs griefs de manière écrite ou orale. Vos remarques écrites seront traitées par le représentant légal du centre médical. Vous avez la possibilité de vous adresser à l’infirmière responsable d’unité de soins, à votre médecin, au Directeur Général. Vous pouvez également joindre les représentants des usagers dont les coordonnées sont affichées au bureau d’accueil. Aussi, pour toute médiation vous pouvez consulter le CRCI.

 CRCI : Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes, et des infections nosocomiales

119, Avenue du Maréchal de saxe, 69 003 Lyon, tel : 04 72 84 04 52

COmmission du MEdicament et des DIspositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS)

La COMEDIMS participe à la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles à l’intérieur de l’établissement, et notamment :

  • à l’élaboration de la liste des médicaments et des dispositifs médicaux stériles dont l’utilisation  est recommandée dans l’établissement et sa formalisation sous forme de livret thérapeutique,
  • à l’élaboration des recommandations en matière de prescription et de bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux stériles et de lutte contre l’iatrogénie médicamenteuse,
  • à l’analyse et à tout projet relatif à l’innovation au sein du Centre Médical Le Pontet.

En outre conformément aux recommandations de l’HAS, la COMEDIMS peut être chargé :

  • de mettre en place des enquêtes d’utilisation et un suivi des consommations des médicaments et des dispositifs médicaux stériles,
  • d’optimiser les dépenses en médicaments et en dispositifs médicaux stériles,
  • de favoriser la recherche thérapeutique